Cet article date de plus de cinq ans.

Diplomatie : le Qatar mis au ban des monarchies du Golfe

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Diplomatie : le Qatar mis au ban des monarchies du Golfe
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

C'est un coup de tonnerre au sein des émirats pétroliers sunnites. Le Qatar est lâché, isolé, menacé d'étranglement par l'Arabie saoudite et ses alliés. 

Le Qatar, épicentre d'un séisme diplomatique. Ce petit pays voit l'Arabie saoudite, l'Égypte, Bahreïn et le Yémen rompre leurs liens diplomatiques avec lui. Ils l'accusent de soutenir le terrorisme. Alors quels liens unissent l'Arabie saoudite et ses alliés avec le Qatar ? "C'est un micro-État face à des géants (...) et donc ces pays ne supportent pas que le Qatar joue un rôle en alimentant en argent, en armes, des révolutionnaires, des groupes. Le message c'est qu'il faut que le Qatar se taise et rentre dans le rang", explique Christian Chesnot, coauteur de "Nos très chers émirs".

Objectif : asphyxier financièrement l'émirat.

Cette crise diplomatique intervient quinze jours après la visite en Arabie saoudite de Donald Trump, où il avait demandé publiquement d'isoler le grand ennemi de Riyad, l'Iran, avec qui le Qatar entretient des relations plus pacifiées. Conséquences, sur le plan économique, les compagnies aériennes de la région suspendent dès demain, mardi 6 juin, leurs vols vers ou depuis le Qatar. Les frontières maritimes ou terrestres sont aussi fermées. Objectif : asphyxier financièrement l'émirat. Sur le plan stratégique, la question se pose sur l'avenir de la gigantesque base militaire américaine au Qatar. C'est de là que se mène une partie de la guerre contre Daech.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.