Deux églises de Villejuif visées par un attentat déjoué

France 3 revient sur les éléments qui ont permis à la police d'interpeller un homme soupçonné de préparer deux attentats en région parisienne.

FRANCE 3

Un projet d'attentat contre des églises de Villejuif (Val-de-Marne) a été déjoué dimanche 19 avril grâce à l'interpellation de Sid Ahmed Ghlam. Le Samu et la police sont intervenus à la suite d'un coup de téléphone d'un homme blessé par balle. "Mes collègues suivent les traces de sang (...). Ces traces de sang les emmènent à une voiture et une voiture sur laquelle il constate qu'il y a des sacs et du matériel qui semble être un gyrophare", raconte Nicolas Comte, unité SGP Police. C'est en fait un véritable arsenal qui est découvert dans le véhicule. Les policiers découvrent aussi que l'homme est fiché à l'antiterrorisme. Des documents liés à Al-Qaïda et l'EI sont également découverts dans son appartement.

Un symbole de la France pris pour cible

"Cet individu était en contact avec une autre personne pouvant se trouer en Syrie, avec laquelle il échangeant sur les modalités de commission d'un attentat, ce dernier lui demandant explicitement de cibler particulièrement une église", a indiqué le procureur François Molins. Dans l'après-midi, Manuel Valls s'est rendu dans les deux églises visées. "Vouloir s'en prendre à une église, c'est s'en prendre à un symbole de la France", a-t-il déclaré.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un scellé sur la porte de la chambre étudiante qu\'occupait Sid Ahmed Ghlma, soupçonné d\'avoir préparé des attentats contre des églises en région parisienne, le 22 avril 2015.
Un scellé sur la porte de la chambre étudiante qu'occupait Sid Ahmed Ghlma, soupçonné d'avoir préparé des attentats contre des églises en région parisienne, le 22 avril 2015. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)