Combien de temps le plan Vigipirate peut-il durer ?

Actuellement, 122 000 policiers, gendarmes ou militaires sont mobilisés dans le cadre du plan Vigipirate, à son maximum depuis janvier.

FRANCE 2

Depuis quatre mois et demi et les attentats qui ont touché Paris, le plan de surveillance Vigipirate est à son maximum sur la capitale et dans la région de Nice, et à un niveau très élevé dans le reste du pays. Un dispositif qui dure et met les forces de l'ordre sous tension. Les équipes assurent la sécurité dans les lieux à risque, comme les locaux de Charlie Hebdo.

France 2 a suivi une équipe de militaires qui enchaînent ainsi les patrouilles, huit heures par jour, jusqu'à sept jours d'affilée. Pour eux, la difficulté est d'"être vigilant en permanence. D'apparence rien ne se passe, mais si un événement survient, il faut être prêt à tout", commente un agent.

800 zones à surveiller sur Paris

La présence des forces de sécurité fait désormais partie du quotidien dans certains quartiers, et les riverains n'hésitent pas à soutenir les hommes en mission. La surveillance d'une zone 24 heures sur 24 nécessite de 15 à 20 gendarmes, sachant qu'environ 800 zones sont concernées en région parisienne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats français en patrouille devant la tour Eiffel, à Paris, dans le cadre du plan vigipirate, le 9 janvier 2015. 
Des soldats français en patrouille devant la tour Eiffel, à Paris, dans le cadre du plan vigipirate, le 9 janvier 2015.  (GONZALO FUENTES / REUTERS)