Attentat de Nice : dans le quartier de Notre-Dame, "le vivre-ensemble s'est effrité"

Publié Mis à jour
Notre-Dame de Nice : un hommage rendu aux victimes, près d'un an après l'attentat
FRANCE 3
Article rédigé par
H. Maman - France 3
France Télévisions

C'est une semaine de commémorations qui se poursuit à Nice (Alpes-Maritimes), un an après l'attentat à la cathédrale de Notre-Dame de Nice. Hélène Maman, journaliste France Télévisions, était présente aux cérémonies d'hommage ce vendredi 29 octobre.

Les cérémonies d'hommage se poursuivent à Nice, dans les Alpes Maritimes, encore marquée un an après l'attentat qui a visé Notre-Dame de Nice. "Il y a clairement un avant et un après 29 octobre 2020. Dans le quartier, beaucoup de choses ont changé depuis l'attaque", raconte Hélène Maman, journaliste France Télévisions présente à Nice. Le quartier a changé, avec une présence renforcée des forces de l'ordre, y compris lors des messes.

"Des blessures psychologiques qui ne se referment pas"

D'autres choses ont également changé, mais elles sont moins visibles. "Le vivre-ensemble, dans ce quartier multi-ethnique, s'est effrité. Et puis, des discussions au café du matin, qui sont devenues taboues. Et puis surtout, des blessures psychologiques qui ne se referment pas. Ceux qui étaient en première ligne au moment de l'assaut de la police, qui ont entendu les coups de feu, qui ont vu le sang, sont toujours suivis par des psychologues", ajoute Hélène Maman.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.