Lieutenant-colonel Arnaud Beltrame : mort d'un héros

Il s'appelait Arnaud Beltrame : la France se souviendra de ce héros. Le lieutenant-colonel a succombé à ses blessures dans la nuit de vendredi 23 mars au samedi 24. Lors de l'attaque terroriste dans l'Aude, il a donné sa vie pour sauver celle d'un otage. Portrait.

Cette vidéo n'est plus disponible

Dès que les habitants l'ont su, ils sont venus déposer des fleurs devant la caserne de Carcassonne (Aude), pour saluer la mémoire du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame. Certains sont très émus. Arnaud Beltrame, 44 ans, était le numéro 3 du groupement de gendarmerie de Carcassonne. Depuis l'annonce de sa mort, les drapeaux sont en berne, ici et dans toute la France. Car tout le monde a en tête son acte de courage. Lorsqu'il arrive au supermarché de Trèbes (Aude), il prend la place d'un otage. Le terroriste finira par l'exécuter. Son frère Cedric Beltrame salue sa mémoire et son courage : "Je pense que ce qu'il a fait, ça va au-delà de l'engagement de son métier ou des valeurs (...) Il a donné sa vie pour quelqu'un d'autre, pour un inconnu." 

"Un homme très engagé, avec un sens du service hors du commun"

Cette abnégation, il en a fait preuve tout au long de sa carrière. Arnaud Beltrame sort major de sa promotion. Filmé ici en 2013 lors d'un reportage, il commande durant quatre ans la compagnie d'Avranches, en Normandie. L'ancien maire le connaissait bien. "C'était un homme très engagé, avec un sens du service hors du commun", se souvient Guénhaël Huet.  Arnaud Beltrame avait participé à une simulation d'attentat : une attaque terroriste dans un centre commercial. C'était il y a à peine trois mois. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, grièvement blessé dans les attaques de Trèbes (Aude) et décédé le 24 mars 2018, est ici photographié le 13 décembre 2017. 
Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, grièvement blessé dans les attaques de Trèbes (Aude) et décédé le 24 mars 2018, est ici photographié le 13 décembre 2017.  (MAXPPP)