Attaque terroriste de Trèbes : le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, qui avait remplacé une otage, est mort

Arnaud Beltrame, le gendarme qui s'était offert au terroriste comme otage dans le supermarché de Trèbes, est mort. "Jamais la France n'oubliera son héroïsme", a réagi le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. Le bilan des attentats s'alourdit à quatre morts et quinze blessés.

Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame était âgé de 45 ans.
Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame était âgé de 45 ans. (MAXPPP)

Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame qui avait remplacé une otage dans le supermarché de Trèbes est mort dans la nuit, annonce Gérard Collomb sur son compte Twitter ce samedi matin. Le bilan des attentats dans l'Aude, revendiqués par le groupe Etat islamique, passe à quatre morts et quinze blessés.

"Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame nous a quittés. Mort pour la patrie.
Jamais la France n’oubliera son héroïsme, sa bravoure, son sacrifice", déclare le ministre de l'Intérieur.

"Le coeur lourd", Gérard Collomb adresse "le soutien du pays tout entier à sa famille, ses proches et ses compagnons de la gendarmerie de l’Aude."

"Respect et admiration de la nation tout entière"

Dans un communiqué du palais de l'Elysée, Emmanuel Macron salue le "courage et l'abnégation exceptionnels" d'Arnaud Beltrame qui est "tombé en héros". Il "mérite respect et admiration de la nation tout entière".

Arnaud Beltrame, âgé de 44 ans, s'était livré au ravisseur en échange de la libération d'une otage pendant la prise d'otages dans un magasin Super U de Trèbes, près de Carcassone. Quand il pénètre dans le magasin, l'assaillant a déjà abattu deux personnes, un employé et une cliente.