Cet article date de plus de trois ans.

Attaques terroristes dans l'Aude : la compagne de l'assaillant toujours en garde à vue

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Attentat de Trèbes : la compagne de l'assaillant toujours en garde à vue
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Après les attaques qui ont fait quatre morts dans l'Aude, les enquêteurs veulent savoir quels étaient les liens réels entre Radouane Lakdim et l'État islamique. Sa compagne, âgée de 18 ans et radicalisée, est toujours en garde à vue ce lundi 26 mars. 

La garde à vue de la compagne de Radouane Lakdim a été prolongée. C'est désormais au siège francilien des services de renseignement que son audition se poursuit. La femme âgée de 18 ans est fichée S et son profil avait déjà retenu l'attention, comme l'a confirmé le procureur de Paris ce lundi soir : "Elle indique s'être convertie à l'âge de 16 ans et présente tous les signes d'une radicalisation. Elle a crié Allahu Akbar lors de son interpellation par les policiers. Elle n'a pas d'antécédent judiciaire".

Elle nie être associée au projet d'attentats

La jeune femme vivait à Carcassonne (Aude). L'examen de ses télécommunications révèle qu'elle n'avait plus de contacts téléphoniques avec Radouane Lakdim depuis janvier dernier, mais les enquêteurs n'excluent pas qu'ils aient pu continuer à échanger via des applications. Autre élément : un message posté quelques heures seulement avant le périple meurtrier de son compagnon Radouane Lakdim. Il s'agit d'une sourate disant que "les mécréants étaient promis à l'enfer". Elle conteste pour l'instant avoir été associée au projet mortifère de son petit-ami.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.