Arnaurd Beltrame : retour sur un acte héroïque

Le 23 mars 2018, le colonel Arnaud Beltrame était tué dans le supermarché de Trèbes lors d'une attaque terroriste. Il s'était substitué à une otage.

FRANCE 2

Au passage du cercueil d'Arnaud Beltrame dans les rues de Paris, ce 28 mars 2018, c'était un véritable moment d'union nationale. Dans la cour d'honneur des Invalides, un hommage solennel était rendu au lieutenant-colonel de gendarmerie. "Votre sacrifice, Arnaud Beltrame, nous oblige", avait déclaré Emmanuel Macron, lors de l'hommage.

Courage et altruisme

Arnaud Beltrame est mort à 44 ans lors de l'attentat de Trèbes, dans l'Aude. Le 23 mars 2018, un terroriste s'est retranché dans le Super U de cette commune, avec une otage, après avoir abattu trois personnes. Le gendarme se substitue à l'otage et tente de désarmer le terroriste. Il sera mortellement blessé. Depuis, ce geste héroïque a été honoré dans plusieurs communes. Plus qu'un devoir de mémoire, ce sont ces valeurs de courage et d'altruisme qui s'inscrivent partout en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le portrait d\'Arnaud Beltrame lors d\'une minute de silence au ministère de l\'Intérieur à Paris, le 28 mars 2018.
Le portrait d'Arnaud Beltrame lors d'une minute de silence au ministère de l'Intérieur à Paris, le 28 mars 2018. (BERTRAND GUAY / AFP)