VIDEO. Indemnisation des victimes d'attentats : quelques "cas scandaleux" d'escroquerie, selon Juliette Méadel

La secrétaire d'Etat chargée de l'Aide aux victimes était, vendredi matin, l'invitée des "Quatre vérités", sur France 2. 

FRANCE 2

Invitée vendredi matin de France 2, la  secrétaire d'Etat chargée de l'Aide aux victimes Juliette Méadel a été interrogée sur les escroqueries subies par le Fonds de garantie des victimes du terrorisme. Jeudi 8 décembre, un couple de fausses victimes des attentats de Paris  a été condamné à six ans et trois ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Grasse (Alpes-Maritimes).

"L'Etat est présent et vigilant"

La secrétaire d'Etat a insisté sur le faible nombre de cas. "Sur des milliers de cas d'indemnisation, il y a 5 000 dossiers aujourd'hui qui sont en cours d'examen pour voir justement si ce sont des victimes qui seront indemnisées", a répondu Juliette Méadel.

Elle a ajouté : "Il y a quelques cas, qui sont des cas scandaleux. Cette escroquerie [celle de Grasse] est évidemment une insulte à la mémoire des vraies victimes qui sont décédées." Le fait que la fraude ait été déjouée est "bien la preuve que l'Etat est présent et vigilant" a-t-elle conclu. 

L\'ancienne secrétaire d\'Etat aux victimes Juliette Méadel, à Montargis (Loiret), le 19 septembre 2016.
L'ancienne secrétaire d'Etat aux victimes Juliette Méadel, à Montargis (Loiret), le 19 septembre 2016. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)