COP 21 : violents heurts place de la République à Paris

Depuis les attentats, l'état d'urgence est en vigueur. Toute manifestation est interdite. Mais dimanche 29 novembre, des militants anarchistes ont profité d'un rassemblement pacifiste pour le climat pour s'en prendre aux forces de l'ordre place de la République à Paris.

France 3

La place de la République s'est transformée en champ de bataille. Dimanche après-midi, en marge de la manifestation pour le climat, des groupes organisés composés de casseurs, visages masqués, se sont infiltrés et s'en sont pris aux forces de l'ordre qui ont répliqué avec des gaz lacrymogènes.

Le mémorial des victimes saccagé

Les casseurs n'ont pas hésité à utiliser comme projectile les bougies et les divers objets en verre qui se trouvaient au pied de la statue de la République en hommage aux victimes des attentats de Paris. Des comportements qui ont scandalisé les personnes venues se recueillir. François Hollande a condamné "l'action scandaleuse de ces éléments perturbateurs qui n'ont rien à voir avec les défenseurs de l'environnement". Parmi les 289 personnes arrêtées, 174 ont été placées en garde à vue.

Le JT
Les autres sujets du JT