Caroline Poiron : "J'ai vu la mort en face, maintenant elle me suit"

Caroline Poiron est journaliste de guerre et photographe. Son mari, le grand reporter Gilles Jacquier est mort dans ses bras le 11 janvier 2012. Aujourd'hui, elle publie "Je suis Jeanne" aux éditions des Equateurs sur les syndromes post-traumatiques. Retrouvez le témoignage de Caroline Poiron, l'invitée de Julien Benedetto dans le 22h-minuit. 

Voir la vidéo
FRANCEINFO
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Jeanne est son patronyme de souffrance. C'est le prénom qu'elle s'est donnée après la mort de son mari en Syrie, le 11 janvier 2011. 

Depuis, Caroline Poiron a vécu une descente aux enfers. Selon elle, tout le monde peut être victime d'un choc post-traumatique, " il suffit d'un élément déclenceur. Le mien a été les attentats du 7 novembre. J'ai fait une syncope dans la rue, j'avais peur de mourir, je me suis faite internée dans un hôpital psychiatrique. J'avais la sensation de perdre pied", confie l'auteure.

Quels sont les élements déclencheurs ? Comment vit-on ce traumatisme au quotidien ? Comment soigner ce trouble ? Regardez l'interview de Caroline Poiron, journaliste - auteure de "Je suis Jeanne". Sortie le 11 janvier 2018. 

Caroline Poiron
Caroline Poiron (FRANCEINFO)