Attentats du 13-Novembre : Sylvie Pétard ne suivra pas le procès "qui fera du mal dans nos cœurs"

Publié
Durée de la vidéo : 6 min.
pétard 13 novembre
FRANCEINFO
Article rédigé par
P. Loison - franceinfo
France Télévisions

Sylvie Pétard, qui a perdu ses deux filles dans les attentats du 13-Novembre et co-auteure de "Attentats du Bataclan : l'espérance qui nous fait vivre", est invitée dans le 23h de franceinfo lundi 6 septembre.

Sylvie Pétard ne suivra pas le procès des attentats du 13-Novembre, qui commence mercredi 8 septembre. "Mes filles sont parties. Ce battage fera beaucoup plus de mal dans nos cœurs. On n'est pas assez fort pour assister à tout ce déballage. Mais même sans suivre le procès, on ne pourra pas ne pas être au courant. On ne vit pas sur une île", confie lundi soir sur franceinfo la mère de Marion et Anna, flûtiste et graphiste, mortes fauchés sous les balles des terroristes à la terrasse d'un bar à Paris le 13 novembre 2015.

"Quand on perd ses deux seules filles, on ne s'intéresse pas du tout au pourquoi du comment", rajoute-t-elle.

"Impossible de pardonner"

Plus croyante qu'avant depuis le décès de ses filles, elle "ne peut pas pardonner. C'est impossible. C'est notre dilemme avec les prêtres".

Sylvie Pétard, qui a écrit avec son époux le livre Attentats du Bataclan : l'espérance qui nous fait vivre, continue d'écrire à ses filles presque tous les jours pour garder le contact avec elles. "C'est illusoire, mais c'est vital pour moi. J'ai besoin de leur raconter tout ce qui se passe", conclut-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.