Attentats de Paris : un rescapé du Bataclan témoigne

Ce 16 février, le groupe Eagles of Death Metal revient à Paris terminer le concert du 13 novembre. Stéphane, rescapé de l'attaque, sera ce soir à l'Olympia.

France 3

Trois mois après les attentats, Stéphane est encore fragilisé par ce qu'il a vécu au Bataclan. Pourtant, ce 16 février, il ira à l'Olympia pour voir le groupe Eagles of Death Metal. Un moyen pour lui de se reconstruire : "la soirée va être spéciale, mais pour l'instant, on ne sait pas trop dans quel sens. Je pense qu'elle va être très forte en émotions pour tout le monde, chacun à son niveau. Il y a une volonté de se retrouver tous ensemble, tous ceux qui ont vécu ça", raconte-t-il au micro de France 3.

Pris en otage pendant 2h30

Le soir du 13 novembre, avec une dizaine d'autres personnes, Stéphane est pris en otage à l'étage du Bataclan par deux terroristes. Ils passeront 2h30, face-à-face avec eux. Un huis clos terrifiant où les assaillants vont simuler leur exécution pour finalement leur laisser la vie sauve. "Je pense que c'est plus facile de tirer sur une foule de dos, et qui est dans le noir, que d'exécuter quelqu'un les yeux dans les yeux, et de lui mettre une balle dans la tête", analyse le rescapé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo du concert des Eagles of Death Metal au Bataclan, le 13 novembre 2015, peu avant l\'attaque terroriste contre la salle de concert.
Une photo du concert des Eagles of Death Metal au Bataclan, le 13 novembre 2015, peu avant l'attaque terroriste contre la salle de concert. (MARION RUSZNIEWSKI / ROCK&FOLK / AFP)