Syrie : vaste offensive militaire de la France

La riposte militaire française en Syrie n'a pas tardé après les attentats à Paris et Saint-Denis vendredi.

Les décollages des Rafale et des Mirage 2000 de l'armée française s'enchaînent lundi 16 novembre depuis la Jordanie ou les Émirats arabes unis. En tout, douze appareils sont engagés. Direction Raqqa, le fief du groupe Etat islamique en Syrie. Au sud de la ville, les chasseurs français vont détruire un poste de commandement de Daech et un centre de recrutement. Au nord, les frappes visent un centre d'entraînement et un dépôt d'armes. Vingt bombes sont larguées.

"Détruire Daech sans répit"

"Ce sont clairement des frappes de représailles, pour frapper le commanditaire de la terrible soirée de vendredi", juge Pierre Servent, spécialiste militaire. "Cela va se poursuivre. Nous allons agir sur tous les fronts pour détruire Daech sans répit", annonce Manuel Valls, le Premier ministre. Et en décembre, le porte-avions Charles-de-Gaulle sera déployé dans le Golfe.

Le JT
Les autres sujets du JT