Suite aux attentats, l'économie est au ralenti

Sur le plateau du 19/20, Camille Boudin détaille la santé économique de la France depuis les attentats du 13 novembre.

France 3

Les attaques terroristes ont eu un effet négatif sur le commerce, et pas seulement en région parisienne. Comme le montre Camille Boudin, "à Paris, la fréquentation a particulièrement baissé dans les grands magasins. -30% au Printemps, -50% aux Galeries Lafayette, mais les petits commerçants sont aussi touchés, et partout en France. Tout simplement parce que les marchés sont désertés, et ils représentent 50% de leur chiffre d'affaires hebdomadaire. Les bouchers et poissonniers parlent ainsi d'une perte sèche de 5 000 euros en moyenne par commerce cette semaine."

Même les achats en ligne sont en baisse

D'autres secteurs sont concernés, comme celui de la chaussure. "Les ventes ont baissé de 70% à Paris, de 40% en province", note la journaliste. Pour le vêtement, c'est "-30% en moyenne dans toute la France", et les ventes de jouets ont dégringolé (-65%). Même les achats en ligne sont en baisse (20%), signe que les Français ont perdu momentanément l'envie de consommer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans le métro parisien, le 17 novembre 2015.
Dans le métro parisien, le 17 novembre 2015. (JOEL SAGET / AFP)