Cet article date de plus de cinq ans.

Saint-Denis : les habitants choqués

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Saint-Denis : les habitants choqués
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'assaut d'un appartement où se trouvaient les auteurs présumés des attentats du 13 novembre a paralysé la ville ce 18 novembre.

Un militaire qui fait éloigner un automobiliste, des policiers qui font des contrôles d'identité des passants. Ce 18 novembre, la tension était palpable à Saint-Denis. La ville est en état de siège : l'armée, le Raid, le GIGN, ont investi le centre historique, car des terroristes présumés sont retranchés dans un immeuble. "Je dormais, j'ai entendu des coups de feu. 4h32, je me suis levé, je suis allé sur la fenêtre, j'ai regardé, j'ai vu que ça tirait de partout", raconte un habitant.

La panique des riverains

Un couple et ses enfants habite à seulement 100m du lieu de l'assaut. Ils ont vécu 30mn de panique, calfeutrés dans une pièce. "Devant la porte d'entrée, on a mis des chaises, tout ce qu'on pouvait pour bloquer, la poussette...", témoigne le père. Toute la matinée, les habitants de Saint-Denis ont été appelés à rester chez eux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers 13-Novembre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.