Cet article date de plus de cinq ans.

Réouverture du café Bonne Bière : "On veut leur montrer qu'on est plus fort qu'eux"

Cinq personnes ont été tuées dans ce bar lors des attentats du 13 novembre. C'est le premier des six cafés et restaurants attaqués par les jihadistes à rouvrir.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le bar La Bonne Bière photographié le 4 décembre 2015. (MAXPPP)

"On veut leur montrer qu'on est plus fort qu'eux, donc on veut le faire repartir et on veut refaire vivre ce quartier, rebondir", déclare Audrey Bily, la gestionnaire du café Bonne Bière. Trois semaines après les attentats de Paris, l'établissement a rouvert ses portes vendredi 4 décembre. C'est le premier des six bars et restaurants touchés par le "commando des terrasses", à reprendre son activité.

Le 13 novembre, cinq personnes ont été tuées dans ce bar situé à l'angle des rues de la Fontaine-au-Roi et du Faubourg-du-Temple. Pendant trois semaines, les bougies, les messages de soutien et les bouquets de fleurs se sont amoncelés devant l'établissement, avant que les services de la mairie ne les retirent pour pouvoir réinstaller de nouvelles tables sur la terrasse.

La vie doit reprendre son cours. .. #prayforparis

Une photo publiée par Isabelle tronquet ✈✈✈ (@flying_mama) le

Travaux et murs repeints

"Nous avons effectué quelques travaux, repeint les murs, effacé les stigmates de ce cauchemar. Le café Bonne Bière est un lieu de rencontres, d'échanges et de partage. Tel est notre objectif aujourd'hui", a précisé Audrey Bily. Dès 9h30, une petite dizaine de clients ont repris leurs habitudes dans le bar, et se sont installés sur les tables pour commander le "café symbolique", au "goût de la liberté".

Voisine de la Bonne Bière, la pizzeria Casa Nostra est, elle, toujours fermée, tout comme le bar Le Carillon et le restaurant Le Petit Cambodge. Le patron de la pizzeria, Dimitri Mohamadi, accusé d'avoir vendu la vidéo des attaques dans son restaurant, est aussi venu boire un café.

Devant l'entrée du bar, sur une ardoise noire, les dirigeants du bar ont remplacé le traditionnel menu du jour par un message de remerciement aux pompiers, à la police et à toutes les familles touchées par les attentats :

Au-dessus du bar, une large banderole inscrite "Je suis en terrasse" a aussi été accrochée, message de résistance face au terrorisme.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers 13-Novembre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.