Procès des attentats du 13-Novembre : la parole poignante des victimes du Bataclan

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
proces neumayer
FRANCEINFO
Article rédigé par
S. Neumayer - franceinfo
France Télévisions

Les rescapés du Bataclan, où 90 personnes sont mortes, ont commencé à témoigner, mercredi 6 octobre au procès des attentats du 13-Novembre. Une journée forte en émotions.

Terrible plongée dans l'horreur du Bataclan à travers les premiers témoignages, mercredi 6 octobre au procès des attentats du 13-Novembre à Paris, de ceux qui l'ont vécu de l'intérieur. Cédric a dû faire semblant d'être mort pour ne pas être pris pour cible par les terroristes, mais qui, pendant deux heures, a entendu les gens mourir autour de lui. Clarisse a eu la présence d'esprit de se cacher dans un faux plafond au-dessus des toilettes et elle a aidé ensuite de nombreuses personnes à s'y réfugier. Hélène a raconté que l'amour de sa vie est mort dans ses bras. Tous restent hantés par cette vision au moment de leur évacuation : la mare de sang colossale et le volume des corps enchevêtrés. Beaucoup portent encore en eux la culpabilité du survivant et des angoisses qui ne les quittent pas.

"Un moment fort"

Les accusés sont restés impassibles dans leur box. "C'était un moment fort, mais les larmes sont un peu moins âcres quand elles sont partagées et qu'on peut se soutenir, s'épauler les uns les autres", a témoigné un rescapé à la sortie de l'audience.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Procès des attentats du 13 novembre 2015

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.