Procès des attentats du 13-Novembre : ultime plaidoirie pour les avocats de Salah Abdeslam

Publié Mis à jour
Procès des attentats du 13-Novembre : ultime plaidoirie pour les avocats de Salah Abdeslam
FRANCE 3
Article rédigé par
N.Perez, E.Pelletier, L.Simondet, F.Daireaux, R.Gardeux, E.De Pourquery, France 3 île-de-France, P.-M. de la Foata - France 3
France Télévisions

Le procès des attentats du 13-Novembre touche à sa fin. Le verdict est attendu mercredi 29 juin. Vendredi 24 juin, c'était le dernier jour de plaidoirie pour la défense, avec celle des avocats de Salah Abdeslam.

Cela fait neuf mois que leur client provoque, excède les victimes et parfois la cour. Vendredi 24 juin, lors du procès des attentats du 13-Novembre, les avocats de Salah Abdeslam n'avaient qu'un seul but pour le dernier jour des plaidoiries de la défense : lui éviter une condamnation à la perpétuité incompressible, c'est-à-dire la prison à vie sans pratiquement aucune chance d'en sortir un jour.

Un verdict attendu pour mercredi 29 juin

Pour sa défense, c'est d'abord une question de principe. "La peine d'incompressibilité est une peine terrible, contrairement à la peine capitale, cette mort blanche est vécue dans l'indifférence", a déclaré Olivia Ronen, avocate de Salah Abdeslam. Selon ses défenseurs, Salah Abdeslam ne doit pas être jugé à la place des kamikazes. Il n'est pas l'auteur principal, martèle-t-il, car il aurait renoncé à faire exploser sa ceinture pour ne pas tuer des gens, "par humanité" selon ses dires. Une argumentation toujours aussi peu crédible pour les victimes. Le verdict est attendu pour mercredi 29 juin. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.