Le monde entier partage son émotion après les attaques de Paris

A travers le monde, des anonymes, des stars ainsi que des chefs d'Etats ont communiqué leur soutien à la France. 

Le président américain Barack Obama, en conférence de presse à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), vendredi 13 novembre 2015. 
Le président américain Barack Obama, en conférence de presse à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), vendredi 13 novembre 2015.  (JIM WATSON / AFP)

Ce sont des attaques terroristes d'"une ampleur sans précédent", selon les mots du président François Hollande. Plusieurs attaques simultanées à Paris ainsi qu'aux abords du Stade de France, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), ont fait au moins 120 morts, selon un bilan provisoire fourni par le procureur de Paris. 

A Paris, dès l'annonce des fusillades mortelles dans l'est de Paris, sur les réseaux sociaux, le hashtag #PorteOuverte a été aussitôt lancé pour permettre à des passants d'être accueillis dans des immeubles, plutôt que de prendre le risque de rentrer chez eux. Mais l'émotion et la solidarité s'est aussi exprimé à travers le monde. 

Suivez la situation en direct

Rapidement, de nombreux anonymes, des stars ainsi que des chefs d'Etats ont communiqué leur soutien à la France. 

Sur Twitter, #PrayForParis rassemble les internautes

Comme après les attaques de Charlie Hebdo, début janvier, les internautes du monde entier ont témoigné de leur solidarité avec les Français, via un hashtag sur Twitter, #PrayForParis (#PrionsPourParis). 

Cette fois, beaucoup d'entre eux partagent une image représentant le signe de la paix noir sur fond blanc, avec à l'intérieur, une tour Eiffel. D'autres font part de leur tristesse ou partage les numéros de téléphone des différentes ambassades à Paris. 

Des villes s'illuminent étrangères en bleu-blanc-rouge

Dans de nombreuses grandes villes du monde, des monuments ont été éclairés avec des lumières bleu-blanc-rouge, en soutien avec le peuple français. 

Les chefs d'Etats proposent leur aide à la France 

"Une fois de plus, nous avons assisté à une tentative intolérable visant à terroriser des civils innocents", a commencé le président américain Barack Obama, dans une conférence de presse.  "Nous sommes prêts à fournir toute l'assistance dont le gouvernement et la population de la France auront besoin", a-t-il ajouté. "Tous ceux qui pensent qu'ils peuvent terroriser le peuple de France et les valeurs qu'il défend se trompent."

"Nous ferons tout ce que nous pouvons pour venir en aide", a aussi indiqué le Premier ministre britannique David Cameron, "choqué"

Pour sa part, Angela Merkel s'est dite "profondément bouleversée par les nouvelles et les images qui nous parviennent de Paris. Mes pensées dans ces heures vont aux victimes de ce qui semble être une attaque terroriste, à leurs proches et à toute la population de Paris".

De la Chine à la Russie en passant par la Turquie, le Brésil ou Israël, de nombreux pays ont fait part, par la voix de leurs dirigeants, de leurs condoléances. Le conseil de sécurité dénonce "des attaques terroristes barbares et lâches", avant de souligner "la nécessité de traduire les auteurs de ces attaques terroristes en justice".