Cet article date de plus de six ans.

L'engagement de la "Génération Bataclan"

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
L'engagement de la Génération Bataclan
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Après les attentats de Paris, les jeunes se mobilisent pour rendre hommage aux victimes et surtout continuer de vivre, plus engagés que jamais. Le point sur France 2.

Les attaques du 13 novembre dernier les ont bouleversés mais ils veulent continuer à vivre, coûte que coûte. Pour toute une génération de jeunes, les attentats sont un électrochoc pour agir. Dans une école de commerce à deux pas du Bataclan, les jeunes sont touchés. L'émotion est palpable. Ces étudiants ont l'impression d'être devenus des cibles. "Ils visent une génération tolérante, ouverte. Ces tensions peuvent rendre les gens racistes, extrémistes. Il faut lutter", explique un élève.

Aider et servir

Les soldats de l'opération Sentinelle, jeunes eux aussi, s'efforcent de rassurer la population. Moyenne d'âge 25 ans. "Je pense que ce n'est pas qu'une génération qui a été touchée, mais une famille, la France. Il faut un engagement de chacun", explique un soldat. "Les gens nous remercient. Cela fait du bien", ajoute un autre. Dans une universite de médecine à Paris, le but est aussi de se sentir utile. "C'est important de servir, d'aider ces gens là, les victimes. On a tous eu envie d'être à l'hôpital pour aider", affirme un élève de première année. Au théâtre du Châtelet, Grand Corps Malade veut défendre ces valeurs "de partage, d'échange, de multiculturalisme. Malgré les extrémistes, il faut continuer à se mélanger, à vivre ensemble", conclut l'artiste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.