Cet article date de plus de deux ans.

Seine-Saint-Denis : Jawad Bendaoud interpellé après avoir insulté des policiers

Jawad Bendaoud a été placé en garde à vue pour "outrages, usage et détention de stupéfiant".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jawad Bendaoud devant le tribunal de Bobigny le 25 avril 2018.  (ALAIN JOCARD / AFP)

Jawad Bendaoud, qui avait hébergé les terroristes du 13-Novembre, a été interpellé mercredi 5 juillet au soir à Saint-Denis pour avoir insulté des policiers, ont appris, ce jeudi 6 juillet, le service police-justice de franceinfo et France Bleu Paris auprès du parquet de Bobigny, confirmant une information d'Europe1. Il a été placé en garde à vue pour "outrages, usage et détention de stupéfiant (cannabis)".

Jawad Bendaoud était devenue la risée des réseaux sociaux après ses explications à la télévision sur le logement qu'il avait mis à disposition du commando qui avait perpétré les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis.

Il été relaxé le 14 février dernier par le tribunal correctionnel de Paris, pour "recel de malfaiteurs terroristes". Le parquet de Paris, qui avait requis 4 ans de prison, a fait appel de cette décision. Le procès en appel se tiendra du 21 novembre au 21 décembre prochain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.