Cet article date de plus de trois ans.

Seine-Saint-Denis : Jawad Bendaoud interpellé après avoir insulté des policiers

Jawad Bendaoud a été placé en garde à vue pour "outrages, usage et détention de stupéfiant".

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jawad Bendaoud devant le tribunal de Bobigny le 25 avril 2018.  (ALAIN JOCARD / AFP)

Jawad Bendaoud, qui avait hébergé les terroristes du 13-Novembre, a été interpellé mercredi 5 juillet au soir à Saint-Denis pour avoir insulté des policiers, ont appris, ce jeudi 6 juillet, le service police-justice de franceinfo et France Bleu Paris auprès du parquet de Bobigny, confirmant une information d'Europe1. Il a été placé en garde à vue pour "outrages, usage et détention de stupéfiant (cannabis)".

Jawad Bendaoud était devenue la risée des réseaux sociaux après ses explications à la télévision sur le logement qu'il avait mis à disposition du commando qui avait perpétré les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis.

Il été relaxé le 14 février dernier par le tribunal correctionnel de Paris, pour "recel de malfaiteurs terroristes". Le parquet de Paris, qui avait requis 4 ans de prison, a fait appel de cette décision. Le procès en appel se tiendra du 21 novembre au 21 décembre prochain.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jawad Bendaoud

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.