Cet article date de plus de trois ans.

Attentats du 13-Novembre : Jawad Bendaoud de retour devant la justice fin 2018

Le logeur de plusieurs jihadistes du 13-Novembre sera jugé en appel du 21 novembre au 21 décembre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Croquis d'audience de Jawad Bendaoud, le 26 janvier 2018 devant le tribunal correctionnel de Paris. (BENOIT PEYRUCQ / AFP)

Sa relaxe en première instance avait choqué plusieurs familles de victimes. Jawad Bendaoud, poursuivi pour avoir logé deux des auteurs des attentats jihadistes du 13 novembre 2015 à Paris sera jugé en appel du 21 novembre au 21 décembre 2018.

Le tribunal avait estimé que les charges contre le prévenu étaient "insuffisantes pour démontrer la culpabilité de Jawad Bendaoud" et l'avait relaxé en février, après plus de deux ans en détention à l'isolement. Le parquet, qui avait requis quatre ans de prison, avait aussitôt fait appel.

Les deux coprévenus également devant les juges

Les deux coprévenus de Jawad Bendaoud sont également concernés par cet appel. Mohamed Soumah, également jugé pour "recel de malfaiteurs terroristes" lors de ce procès, avait été condamné à cinq ans d'emprisonnement. Il avait mis en contact Hasna Aït Boulahcen, qui cherchait une planque pour les deux jihadistes, et Jawad Bendaoud.

Une peine de quatre ans de prison, dont un avec sursis, avait été prononcée contre le troisième prévenu, Youssef Aït Boulahcen – le frère d'Hasna Aït Boulahcen et le cousin d'Abdelhamid Abaaoud –, jugé pour "non-dénonciation de crime".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.