Jawad Bendaoud jugé pour avoir menacé de mort une victime des attentats du 13-Novembre

Le logeur de deux terroristes du 13-Novembre est accusé d'avoir menacé une partie civile à la sortie de son procès en appel qui se déroule en ce moment.

Jawad Bendaoud à son procès en appel, à Paris, le 21 novembre 2018.
Jawad Bendaoud à son procès en appel, à Paris, le 21 novembre 2018. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

Jawad Bendaoud, le logeur de deux terroristes des attentats du  13-Novembre, va être jugé en comparution immédiate mardi 11 décembre dans la soirée, pour avoir menacé de mort une victime de ces attentats de 2015 à la sortie de son procès en appel qui se déroule en ce moment, a appris franceinfo de source judiciaire, confirmant une information d’Europe 1.

Une des parties civiles assure avoir été à plusieurs reprises menacée de mort, à la sortie de l’audience mercredi 5 décembre. Elle a porté plainte pour "violences sur partie civile". Jawad Bendaoud nie les faits.

Jawad Bendaoud est jugé en appel depuis le 21 novembre pour avoir logé deux jihadistes des attentats du 13 novembre 2015. Le procès reprend mercredi avec les plaidoiries des avocats des parties civiles, avant les réquisitions jeudi.