VIDEO. Villepin met en garde contre une "dérive autoritaire et sécuritaire" de l'état d'urgence

L'ancien Premier ministre appelle à limiter l'état d'urgence dans le temps.

BFMTV / YOUTUBE

Dominique de Villepin lance une mise en garde. L'ancien Premier ministre redoute "la tentation" d'une "dérive autoritaire et sécuritaire". Il appelle donc à limiter l'état d'urgence dans le temps, comme il l'a déclaré sur BFMTV mercredi 2 décembre. "Ma conviction, c'est qu'en dehors des crises ouvertes comme celle que nous avons connue, nous devons être extrêmement vigilants sur la défense de l'état de droit et de la démocratie", argumente l'ancien chef du gouvernement.

C'est un des "pièges que nous tendent les terroristes"

Cette "dérive autoritaire et sécuritaire" est, selon Dominique de Villepin, un des "pièges que nous tendent les terroristes". Un autre "piège", juge-t-il, "c'est celui de l'interventionnisme militaire", notamment en Syrie et en Irak contre les jihadistes de l'Etat islamique. "Plus nous ferons la guerre dans ces régions, plus nous mettons le doigt dans un engrenage sans fin qui conduira à davantage de catastrophes là-bas, et davantage de catastrophes ici", prédit l'ex-Premier ministre. Il mentionne enfin "un troisième piège que nous tend Daech, c'est que Daech joue sur l'implosion de l'Europe".

Dominique de Villepin, le 22 novembre 2013 lors d\'un sommet international à Wuhan (Chine).
Dominique de Villepin, le 22 novembre 2013 lors d'un sommet international à Wuhan (Chine). (ZHOU CHAO / IMAGINECHINA)