François Hollande confirme le maintien de l'état d'urgence "jusqu'au 15 juillet"

Le chef de l'Etat a répondu, jeudi, au ministre de la Justice, qui avait estimé, mercredi, que "les conditions d'une sortie de l'état d'urgence" étaient réunies.

François Hollande en visite à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), le 11 mars 2017.
François Hollande en visite à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), le 11 mars 2017. (MAXPPP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

François Hollande exclut toute sortie anticipée de l'état d'urgence. En visite dans le Var, le chef de l'Etat a indiqué, jeudi 16 mars, que le dispositif actuel serait maintenu au moins "jusqu'au 15 juillet", comme prévu lors d'un vote du Parlement en décembre. La veille, le garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas, avait indiqué que "les conditions qui rendent possible une sortie de l'état d'urgence" étaient réunies.

Voir la vidéo
FRANCEINFO

"Ce n'est pas une question de conditions réunies ou pas", a indiqué le président, estimant qu'il y aurait "suffisamment d'événements d'ici là pour rester vigilants". Pour lui, "ce sera au prochain gouvernement et au Parlement qui aura son mot à dire de choisir de le maintenir ou pas après le 15 juillet".

Prolongé à cinq reprises, l'état d'urgence est en vigueur depuis les attentats du 13 novembre 2015. Il autorise notamment les perquisitions administratives et permet l'exploitation des données trouvées dans tout système informatique ou de communication saisi lors des perquisitions.