Attentats de Bruxelles : la France renforce sa sécurité

En France, dans les aéroports d'Orly et de Roissy comme dans les gares, la présence policière a été renforcée ce mardi 22 mars suite aux attaques survenues dans la capitale belge.

France 3

Les attentats de Bruxelles ont eu des conséquences sur le trafic ferroviaire et aérien français. Deux heures après les attentats de Bruxelles, les renforts sont arrivés dans les aéroports d'Orly et de Roissy, où une demi-compagnie de CRS prend position. Ces quarante hommes, évidemment armés, portent des gilets lourds. Quelques instants plus tard, ils patrouillent dans l'aérogare.

1 600 policiers et gendarmes déployés

Sur le tarmac, c'est la gendarmerie des transports qui est appelée pour sécuriser les pistes, fusils mitrailleurs au poing. Ce qui ne rassure pas forcément les passagers. "À l'heure actuelle, on ne se sent en sécurité nulle part, même s'il y a des patrouilles", assure une femme au micro de France 3.

Que ce soit dans les aéroports ou dans les gares, 1 600 policiers et gendarmes sont déployés sur l’ensemble du territoire français. Chaque jour, plus d'un million de voyageurs passent par les gares parisiennes et plus de 250 000 par les aéroports franciliens.

Le JT
Les autres sujets du JT