Cet article date de plus de cinq ans.

Anis Amri : les zones d'ombre de sa cavale

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Anis Amri : les zones d'ombre de sa cavale
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'enquête se poursuit pour savoir comment Anis Amri, le principal suspect de l'attentat de Berlin, a pu se rendre en Italie.

Sa cavale s'est terminée ici, à Milan, en Italie, par hasard, sur un simple contrôle de routine. Mais comment Anis Amri a-t-il pu échapper à toutes les polices d'Europe pendant trois jours ? Les 30 premières heures après l'attentat, les Allemands sont sur une fausse piste, il n'est donc pas encore recherché, et reste libre de ses mouvements.

Aperçu à la Part-Dieu, à Lyon

Ce n'est que mardi soir, à minuit, que l'Allemagne lance un mandat d'arrêt européen contre lui, et pourtant, Anis Amri réussit à entrer et à sortir de France. C'est aujourd'hui une certitude. Selon une source ferroviaire, on le verrait à la gare de Lyon Part-Dieu, jeudi, sur des images de vidéosurveillance. Il y aurait acheté deux billets en liquide avant de prendre le train pour Chambéry, puis pour Turin, et enfin Milan.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.