Syrie : Fabien Clain, "la voix de Daech", aurait été tué

Le Français avait revendiqué les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et au Stade de France (Seine-Saint-Denis), il aurait été tué mercredi 20 février.

FRANCE 2

C'est l'une des figures françaises les plus connues de Daech. Fabien Clain, 41 ans, l'un des jihadistes les plus traqués au monde, aurait été tué lors d'une opération de la coalition à Baghouz (Syrie), le dernier bastion tenu par l'État islamique mercredi 20 février. Selon une information de Radio France, il aurait été tué par des bombardements aériens. Son frère Jean-Michel aurait été grièvement blessé. Depuis plusieurs mois, les deux hommes auraient été repérés et faisaient l'objet d'une surveillance ciblée.

Le propagandiste francophone de Daech

Le gouvernement français attend des analyses ADN avant de confirmer l'information. Car Fabien Clain est un visage, mais surtout une voix, celle de l'État islamique qui a revendiqué au lendemain de l'attaque du Bataclan les attentats du 13 novembre 2015. Pour les spécialistes, Fabien Clain était le propagandiste francophone de Daech. Il était passé par une filière terroriste près de Toulouse, là où était aussi passé Mohammed Merah.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo non datée du jihadiste français Fabien Clain.
Photo non datée du jihadiste français Fabien Clain. (AFP)