VIDEO. Comment Abdelhamid Abaaoud s'est caché quatre jours dans un talus après les attentats de Paris

Le Parisien a publié, dimanche, de nouvelles informations sur les derniers jours de l'organisateur présumé des attentats de Paris.

France 2
C'est dans un talus situé à proximité d'une zone d'entrepôts à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), en bordure d'autoroute, qu'Abdelhamid Abaaoud, l'organisateur présumé des attentats de Paris du 13 novembre s'est caché durant quatre jours et trois nuits. C'est ce que révèle le Parisien ce dimanche 20 novembre. France 2 a reconstitué cette cavale.
La zone est indiquée par un témoin aux enquêteurs dès le lundi 16 novembre. Ils placent alors une caméra aux abords de la planque. À 20h10 le lendemain, Hasna Aït Boulahcen, la cousine d'Abdelhamid Abaaoud est déposée aux abords du talus, téléphone portable à la main.

Une filature qui mène les policiers à Saint-Denis

Un homme, qui n'a toujours pas été identifié, vient alors à sa rencontre, Abdelhamid Abbaoud sur ses talons. Le trio discute, les policiers reçoivent l'ordre de les prendre en filature. Ils se rendent à Saint-Denis au pied d'un immeuble vétuste. C'est là que les policiers du Raid donnent l'assaut le mercredi 18 novembre, au petit matin. Abdelhamid Abaaoud, sa cousine et une troisième dont l'identité n'est toujours pas connue meurent dans l'attaque.
Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran d\'une vidéo de l\'organisation Etat islamique montrant le \"cerveau\" présumé des attentats de Paris, Abdelhamid Abaaoud, dans une vidéo publiée en février 2015.
Capture d'écran d'une vidéo de l'organisation Etat islamique montrant le "cerveau" présumé des attentats de Paris, Abdelhamid Abaaoud, dans une vidéo publiée en février 2015. (DABIQ / AFP)