Attentats de Paris : les familles des victimes reçues à l'Elysée

Les rescapés et les familles attendent des réponses à leurs nombreuses questions.

FRANCE 2

Emmanuel Domenach est un rescapé du Bataclan, il attend beaucoup de sa rencontre à l'Élysée ce lundi 21 mars avec François Hollande. Les rescapés et les familles des victimes réclament une meilleure écoute, des indemnisations rapides et des clés pour comprendre certains éléments de l'enquête suite à l'arrestation de Salah Abdeslam. "Comment il a pu rester quatre mois à Bruxelles ? Comment il a pu se balader comme ça en Europe ?", s'interroge le rescapé.

Un cauchemar

Le 13 novembre dernier, la vie de Stéphane Sarrade a basculé dans le cauchemar. Son fils de 23 ans est tombé sous les balles des terroristes. Pour lui, l'arrestation de Salah Abdeslam apporte un espoir pour comprendre pourquoi ces attentats se sont produits. Cet homme clé refuse, par la voix de son avocat, d'être transféré en France. "Le refus et l'exercice de cette voie de recours légitime ne feront que reculer l'échéance, mais Salah Abdeslam est attendu de pied ferme sur le territoire français", explique Me Samia Maktouf, avocate des familles de victimes. Cela ne devrait pas prendre plus de trois mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Devant le Bataclan, le 17 novembre 2015, quatre jours après les attentats de Paris, qui ont fait 129 morts.
Devant le Bataclan, le 17 novembre 2015, quatre jours après les attentats de Paris, qui ont fait 129 morts. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)