Cet article date de plus de six ans.

Royaume-Uni : des internautes veulent propulser les Eagles of Death Metal en tête des ventes

Le groupe de rock américain jouait vendredi au Bataclan, à Paris, lorsque la salle a été attaquée par les terroristes. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le groupe de rock américain Eagles of Death Metal en concert à Newcastle (Royaume-Uni) le 9 novembre 2015. (MAXPPP)

"Portez Eagles of Death Metal à la place de numéro un cette semaine, comme une déclaration de soutien et de paix", indique, lundi 16 novembre, la page Facebook dédiée aux amateurs du groupe de rock américain. Baptisée EODMforNo1, cette campagne, lancée par des fans, affiche à la mi-journée plus de 7 690 fans. 

Le groupe Eagles of Death Metal jouait, vendredi 13 novembre, dans la salle du Bataclan, à Paris, lorsque des assaillants sont entrés et ont tué 89 personnes. Au lendemain de cette attaque, une page Facebook a été créée ainsi qu'un compte Twitter. Tous deux appellent les fans à acheter en téléchargement la chanson Save a Prayer, une reprise par le groupe du tube de Duran Duran.

"Au Royaume-Uni, nous nous sentons concernés"

La chanson a fait, lundi, son entrée dans le Top 100, à la 96e place, a précisé Official Charts, l'organisme qui gère le classement des ventes de disques et singles au Royaume-Uni. La chanson est déjà en troisième place du classement des singles sur Amazon UK et numéro un sur le classement rock de iTunes. Jusqu'ici, la meilleure place occupée par le groupe dans les charts anglais était la 73e, en 2006, pour la chanson I Want You So Hard (Boy's Bad News).

 Les organisateurs de cette campagne ont précisé qu'il s'agit d'"un geste respectueux et uni de soutien au groupe et à ceux affectés par l'épreuve terrible de Paris. Leur première place montrera que, nous, au Royaume-Uni nous sentons profondément concernés".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers 13-Novembre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.