Bruxelles en alerte maximale : Salah Abdeslam reste l'objectif prioritaire

En direct de Bruxelles (Belgique), Pascal Verdeau fait le point sur la situation.

France 3

La traque continue à Bruxelles (Belgique), ce dimanche 22 novembre. "Depuis hier, les autorités belges redoutent le passage à l'acte de plusieurs équipes susceptibles d'agir de manière coordonnée comme à Paris. C'est pourquoi le métro est resté fermé ce matin pour redéployer des policiers. Bien sûr, Salah Abdeslam reste l'objectif prioritaire, mais la presse belge évoque de son côté, information qui n'est pas vérifiée, qui n'est pas confirmée par le parquet fédéral belge, le scénario d'une dizaine de terroristes recherchés en région bruxelloise et donc qui seraient prêts à passer à l'action", rapporte Pascal Verdeau.

Conseil national de sécurité

"En début d'après-midi, les spécialistes de la sureté de l'État et des renseignements militaires vont transmettre leur avis au Conseil national de sécurité qui tranchera aux alentours de 17 heures sur la réouverture demain des écoles et des grands magasins. Le ministre de l'Intérieur lui, aujourd'hui, est resté laconique : 'le degré de menace diminuera lorsque la menace diminuera'", conclut le journaliste de France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
(XINHUA / SIPA)