Attentats de Paris : les mesures sécuritaires de François Hollande

Le président de la République a annoncé lundi 16 novembre devant le Congrès plusieurs mesures pour mieux protéger les Français.

France 2

Trois jours après les attentats de Paris, François Hollande avait rassemblé le Congrès lundi à Versailles. "Le terrorisme ne détruira pas la République, car c'est la République qui le détruira", déclare le chef de l'État devant les parlementaires.

8 500 créations d'emplois

Le président a présenté une série de mesures sécuritaires : 5 000 postes de policiers et de gendarmes supplémentaires, 2 500 pour la justice et 1 000 postes de douaniers en plus pour assurer les contrôles aux frontières, la déchéance de nationalité pour les jihadistes binationaux et si, le Conseil d'État donne son accord, la possibilité d'assigner à résidence les individus fichés S. François Hollande veut aussi prolonger l'état d'urgence pendant trois mois et modifier la Constitution. Objectif : créer un nouveau régime, le régime civil d'état de crise.

Le JT
Les autres sujets du JT