Attentats de Paris : la vie culturelle reprend peu à peu

Le spectacle continue. Cette maxime revêt une tonalité grave depuis vendredi soir. Des comédiens et des producteurs ont décidé de la faire leur dès lundi 16 novembre.

France 3

Rejouer tout de suite sans attendre. Une évidence pour la troupe de Pierre Palmade après un week-end de fermeture forcée. "Passé le moment de terreur, on n'a pas le choix ou alors on dit cette vie ne me plaît pas et on se suicide tous. Mais moi, la vie sans théâtre, ce n'est pas la vie", explique le comédien. La troupe de la Comédie de Paris s'attend à une toute petite affluence mais là n'est pas l'essentiel. Au compte-goutte, les spectateurs arrivent et finalement la salle se remplit.

"Rester vivant"

"Il ne faut pas s'empêcher de vivre, c'est ce que veulent les terroristes. Il faut rester actif", affirme un spectateur. Pour rassurer, certains théâtres mettent les moyens. Détecteurs de métaux et quatre vigiles en plus au théâtre des Nouveautés, un des rares à ne pas avoir fermé ce week-end. À Paris, la vie culturelle reprend peu à peu ses droits.

Le JT
Les autres sujets du JT