Attentats de Paris : l'émouvant témoignage d'Antoine, auteur de "Vous n'aurez pas ma haine"

Antoine Leiris, 34 ans, avait ému la France sur les réseaux sociaux avec sa lettre ouverte adressée aux terroristes. Sa femme Hélène avait été tuée lors des attentats de novembre.

FRANCE 2

Le soir du 13 novembre au Bataclan, Antoine Leiris perd sa femme Hélène : l'amour de sa vie et la mère de son petit Melvil, 17 mois à l'époque. Quelques jours après l'attentat, il publie un texte sur internet intitulé : "Vous n'aurez pas ma haine". Aujourd'hui, Antoine Leiris en a fait un livre. "La colère et la haine empêchent le cerveau d'essayer de comprendre et d'avancer", confie-t-il devant les caméras de France 2.

Ne pas céder au chagrin

Antoine Leiris préfère ne pas accorder trop d'importance aux terroristes : "M'intéresser à eux, ce serait leur laisser une place dans mon cœur, qui est dédié à Hélène. Notre souffrance n'est pas une attaque terroriste, mais la perte de sa maman, et moi de la femme que j'aimais", poursuit-il. Il ne compte surtout pas céder à son chagrin. À son fils Melvil, il tient à expliquer clairement la situation, et ne pas employer de dérivatifs, afin de ne pas "laisser l'impression qu'elle pourrait revenir". Après des moments difficiles, Antoine Leiris l'assure : "Ça va mieux". Une certitude pour lui et son fils, au fond de leurs cœurs, ils seront toujours trois. C'est ainsi qu'il a souhaité conclure son histoire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les fleurs sont posées à l\'extérieur du théâtre Bataclan à Paris, le 18 novembre 2015.
Les fleurs sont posées à l'extérieur du théâtre Bataclan à Paris, le 18 novembre 2015. (DOMINIQUE FAGET / AFP)