Attentats de Paris : des commerçants inquiets

Une semaine après les attentats dramatiques de Paris, la vie reprend peu à peu ses droits, dans les commerces notamment.

France 2

Samedi 21 novembre, un peu plus d'une semaine après les attentats de Paris, les Parisiens retournent peu à peu dans les centres commerciaux. "J'ai un petit peu peur. J'aimerais ne pas avoir peur, mais c'est quand même le cas", admet une jeune femme. Mais elle se fait violence, malgré tout. "Je ne veux pas changer mon programme, j'ai amené mes enfants pour voir les vitrines", explique un homme au micro de France 2. Détecteurs de métaux, fouille des sacs et ouverture des manteaux, la sécurité est renforcée dans les grands magasins. "Il y a une bonne surveillance, on est un peu rassuré", reconnait une cliente.

Une période primordiale pour les commerçants

Malgré toutes ces dispositions, la fréquentation dans ce magasin de jouets où s'est rendue France 2 a baissé de 20%. "On a quand même une petite peur de ce qui peut se passer quand il y a beaucoup de monde", reconnaît une cliente. Cette réticence, les commerçants la constatent. À l'approche de Noël et de cette période stratégique pour eux, ils s'inquiètent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des passants rendent hommage aux victimes des attentats de Paris, vendredi 20 novembre, place de la République.
Des passants rendent hommage aux victimes des attentats de Paris, vendredi 20 novembre, place de la République. (TSUYOSHI MATSUMOTO / YOMIURI / AFP)