Attentats de Paris : comment en parler aux enfants ?

Dès demain, lundi 16 novembre, les écoles ouvriront leurs portes. Quelles postures les équipes pédagogiques devront-elles adopter ? France 2 fait le point.

FRANCE 2

Dans les établissements scolaires de France, ce lundi ne sera pas un lundi comme les autres. À la pause de midi, les élèves seront invités à respecter une minute de silence en hommage aux victimes des attentats. Elle sera précédée d'un temps de discussion. Dans une école primaire de Nancy, les enseignants s'y sont préparés. "Avant huit ans, je pense qu'on ne peut pas employer des mots comme Daesh, religion, politique. Le but c'est de rassurer les enfants", explique Sylvie Colin, directrice de l'école élémentaire Jean-Jaurès de Nancy.

Cellules psychologiques

Expliquer et écouter pour permettre à chacun de chasser ses peurs. La ministre de l'Éducation a demandé que le débat soit adapté à chaque âge. Dans les écoles, collèges et lycées d'Ile de France, des cellules psychologiques seront mises en place à la demande des chefs d'établissements qui le souhaite. Sur l'ensemble du territoire, tous les voyages scolaires, y compris les sorties d'un jour, sont annulés jusqu'à la fin de la semaine prochaine. Au fronton des établissements, les drapeaux resteront en berne.

 

 

 

Le JT
Les autres sujets du JT