Attentats à Paris : une soirée d'hommages

Des appels au rassemblement ont été relayés par les réseaux sociaux pour honorer les victimes. Le temps s'est suspendu vendredi à 21h20, heure de la première attaque une semaine plus tôt.

FRANCE 3

Faire le plus de bruit possible ensemble. Devant le Bataclan ce 20 novembre, ils étaient des centaines réunis à 21h20, heure de la première attaque terroriste le 13 novembre. "Ce soir à Paris, nous avons de la lumière. Et ce soir, à Paris et dans toute la France, nous voulons dire que nous sommes debout, et que jamais nous ne nous laisserons intimider par une minorité d'individus lâches", commente un homme au micro de France 3.

Faire la fête pour exorciser la peur

Il y avait beaucoup d'émotion et de recueillement. Au milieu de la foule, une rescapée de la tuerie du Bataclan. "Je suis là pour me recueillir sur la mort des victimes, qui sont mortes avec une partie de moi la semaine dernière. J'ai survécu à la barbarie, la haine, la stupidité. Mais la vie doit continuer, et j'espère que la France va se relever", témoigne-t-elle.
Au même moment, devant tous les autres lieux où se sont déroulés les attentats, on a vu des gens déposer des bougies, des fleurs, mais aussi des larmes et des prières. Et dans les bars et cafés, on n'a pas hésité à faire la fête, pour exorciser la peur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des passants rendent hommage aux victimes des attentats de Paris, vendredi 20 novembre, place de la République.
Des passants rendent hommage aux victimes des attentats de Paris, vendredi 20 novembre, place de la République. (TSUYOSHI MATSUMOTO / YOMIURI / AFP)