Attentats à Paris : la COP21, les régionales et l'Euro 2016 peuvent-ils être maintenus ?

La France a connu la pire attaque terroriste jamais commise sur son sol. Ce qui jette l'inquiétude sur la tenue prochaine de plusieurs grandes manifestations.

Des spectateurs du Stade de France investissent la pelouse après le match France-Allemagne, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), où des explosions ont été entendues.
Des spectateurs du Stade de France investissent la pelouse après le match France-Allemagne, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), où des explosions ont été entendues. (MICHEL EULER/AP/SIPA / AP)

La France en état de choc. Après la sanglante vague d'attentats, qui a fait au moins 128 morts à Paris et Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), la question de la sécurité intérieure est sur toutes les bouches. D'autant plus que la France s'apprête à organiser des événements nationaux et internationaux majeurs.

>> Au lendemain des attaques à Paris, suivez la situation en direct

COP21, Euro 2016, élections régionales... Les attaques du 13 novembre peuvent-elles menacer la tenue de ces manifestations ? Francetv info vous donne des éléments de réponse.

Un report des régionales difficilement envisageable

Dès le lendemain de l'attaque, une grande partie des candidats aux élections régionales ont annoncé qu'ils suspendaient leur campagne. 

Les élections régionales, prévues le 6 et 13 décembre, vont-elles être reportées pour des raisons de sécurité ? Difficile d'imaginer la tenue d'un scrutin alors que l'état d'urgence a été décrété pour douze jours. Mais l'hypothèse d'un report pose des questions constitutionnelles inédites et complexes.

Pour reporter les élections régionales, une loi devrait être votée, indique Le Figaro. Selon le professeur de droit constitutionnel Dominique Chagnollaud, cité par le quotidien, un tel report serait "invraisemblable", au vu du laps de temps beaucoup trop court pour voter le texte.

La COP21 maintenue, la sécurité renforcée

"Non, non, la COP21 doit se tenir", a affirmé Laurent Fabius à Vienne (Autriche). La conférence sur le climat, qui doit se dérouler du 30 novembre au 21 décembre en France, "se tiendra avec des mesures de sécurité renforcées", a précisé le ministre des Affaires étrangères.

Censée déboucher sur un accord mondial en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique, la COP21 doit accueillir une centaine de chefs d’Etat sur le site du Bourget (Seine-Saint-Denis), dont Barack Obama et le président chinois Xi Jinping. Là encore, la question de la sécurité apparaît centrale.

"On enclenche le niveau maximal de sécurité mais, pour des raisons évidentes, on ne va pas rentrer dans tous les détails de ce dispositif de sécurité, a expliqué un conseiller ministériel au Monde. Les frontières ne sont pas fermées, les délégués de tous les pays participant à la COP21 peuvent atterrir à Paris, mais les contrôles aux frontières sont renforcés."

Inquiétude autour de la tenue de l'Euro 2016

A six mois du début de l'Euro, les attaques sanglantes survenues aux abords du Stade de France relance la question délicate de la sécurité dans les stades. "Pour l'Euro, il y avait déjà une inquiétude... Aujourd'hui, elle est évidemment encore plus forte", a reconnu Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football, cité par francetv sport.

Deux millions et demi de personnes sont attendues en France pour la compétition. Pour autant, le comité de pilotage de la compétition refuse de remettre en question l'organisation de l'Euro. "C’est inenvisageable, il ne faut en aucun cas renoncer, confie un des organisateurs à Europe 1. Cela fait trois ans, depuis le début du lancement de l’organisation de l’Euro 2016, que la sécurité est au centre des préoccupations. Il faut rester ferme et déterminé, continuer les préparatifs et savoir quelle réponse donner face aux menaces."