Attentats à Paris : l'islam est-il victime des islamistes ?

Invité du Soir 3, Mohammed Chirani fait le point sur la question de la radicalisation des jeunes.

FRANCE 3

Mohammed Chirani, auteur de "Réconciliation française", est l'invité du Soir 3 ce vendredi 20 novembre. Il est engagé dans le réseau européen de déradicalisation. "Aujourd'hui, l'ennemi est clair, c'est le salafisme jihadisme", souligne Mohammed Chirani en plateau avant de préciser qu'aujourd'hui, "nous avons affaire à des jeunes nihilistes. C'est de la racaille qui passe de la délinquance à une idéologie nihiliste parce qu'ils vivent dans l'effroi, ils sont dans une perte d'identité totale". 

900 vidéos 

Concernant les vecteurs de radicalisation, internet et les réseaux sociaux sont pointés du doigt, notamment par Xavier Bertrand qui a récemment dénoncé "l'imam Google". "La censure a ses limites. Internet c'est un océan, c'est immense. Quelqu'un qui veut trouver quelque chose là-dedans, il trouve", poursuit Mohammed Chirani qui souligne qu'en deux ans et demi, Daesh a produit 900 vidéos. Pour lui, il faut plutôt contrer le discours des radicaux qui prône "une idéologie de la haine".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le \"cerveau\" présumé des attentats de Paris, Abdelhamid Abaaoud (photo non datée).
Le "cerveau" présumé des attentats de Paris, Abdelhamid Abaaoud (photo non datée). (AP / SIPA)