Cet article date de plus de huit ans.

Attentats à Paris : des rescapés entendus par la Commission d'enquête parlementaire

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Attentats à Paris : des rescapés entendus par la Commission d'enquête parlementaire
Attentats à Paris : des rescapés entendus par la Commission d'enquête parlementaire Attentats à Paris : des rescapés entendus par la Commission d'enquête parlementaire
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

Le 15 février, des rescapés et proches de victimes ont exprimé aux députés leur volonté d'avoir des réponses suite aux attentats, et dénoncent des ratés dans leur encadrement.

Les députés de la Commission d'enquête sur les attentats de novembre ont entendu le 15 février les témoignages de rescapés et proches de victimes. Ceux-ci dénoncent ce qu'ils considèrent comme des manquements des services de l'État lors des attaques. Le 13 novembre, les terroristes sont toujours retranchés au Bataclan. Coincée dans une loge de 9m² avec une quarantaine d'otages, Caroline tente de contacter Police Secours par téléphone. "La personne m'a demandé de parler plus fort. Je lui ai expliqué que j'étais en otage et que le terroriste était derrière la porte", raconte-t-elle. La policière lui aurait ensuite dit qu'elle bloquait la ligne pour une réelle urgence, et aurait raccroché.

Conclusions en juillet

Au fil des témoignages, chacun dénonce des dysfonctionnements sur le dispositif de recherche des disparus, et sur l'identification des corps à l'institut médico-légal, où certains agents manquaient d'humanité. Les services de l'État étaient-ils prêts à gérer une telle situation ? Les victimes attendent des réponses de la Commission. Les auditions continuent, elle rendra ses conclusions en juillet prochain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.