Attentats à Paris : Bernard Cazeneuve a reçu le soutien de l'Europe

Les ministres de l'Intérieur et de la Justice étaient sur la même longueur d'onde vendredi 20 novembre à Bruxelles.

FRANCE 3

Suite aux attentats du 13 novembre à Paris, le ministre de l'Intérieur était à Bruxelles ce vendredi pour un sommet européen exceptionnel. Bernard Cazeneuve et Christiane Taubira ont reçu le soutien de leurs homologues et sont en passe d'obtenir ce qu'ils ont exigé pour lutter contre le terrorisme. L'Europe des 28 va donc contrôler scrupuleusement ses frontières. Cette demande française a été acceptée par les 27 ministres de l'Intérieur et de la Justice des gouvernements de l'Union européenne. 

Trois exigences 

La France avait trois exigences. La première concerne le renforcement de la lutte contre le trafic d'armes. La deuxième concerne le contrôle aux frontières extérieures de l'Europe et la révision de l'espace Schengen, et enfin la troisième - la plus importante et la plus compliquée parce qu'elle divise les gouvernements depuis des années - est la création d'un PNR européen, fichier des passagers aériens. Avant la fin de l'année, ce fichier recensera les noms de tous les passagers, leur itinéraire, les repas pris à bord, et le mode de paiement. Il permettra d'alerter sur les voyageurs suspects.

Le JT
Les autres sujets du JT
Bernard Cazeneuve et Christiane Taubira devant la presse à Bruxelles le 20 novembre 2015.
Bernard Cazeneuve et Christiane Taubira devant la presse à Bruxelles le 20 novembre 2015. (EMMANUEL DUNAND / AFP)