Cet article date de plus de cinq ans.

Assaut à Saint-Denis : la ville est paralysée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Saint-Denis : la ville est paralysée
FRANE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les transports ont été interrompus et les habitants ont été appelés à rester chez eux ce 18 novembre, pour l'assaut du Raid.

Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) est en état de siège. Ce 18 novembre au matin, les militaires ont fait en sorte de ne laisser courir aucun risque aux habitants. L'opération visant à trouver le commanditaire présumé des attentats de vendredi dernier a rassemblé l'armée, le Raid et le GIGN, qui ont investi le centre historique de la ville, entre la basilique et la mairie.

Appelés à rester chez eux

Terrés dans leur appartement, certains habitants ont attendu toute la durée de  l'assaut. "Le premier truc auquel j'ai pensé, c'est mettre mes enfants en sécurité. J'ai essayé de les rassurer mais c'était pas évident. Ils savaient très bien que c'était pas des pétards, que c'était pas normal", témoigne un père de famille. Dans la matinée, les riverains étaient appelés à rester confinés chez eux. L'inquiétude a gagné la ville. Un homme raconte avoir eu du mal à joindre sa sœur, qui habite dans un immeuble où les forces de l'ordre sont intervenues. Les résidents du bâtiment où étaient retranchés les terroristes présumés ont été évacués vers l'hôtel de ville.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers 13-Novembre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.