Salah Abdeslam : quatre mois de cavale

Salah Abdeslam est jugé pour son rôle dans une fusillade en mars 2016, au cours de laquelle des policiers belges ont été blessés.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce 15 mars 2016, ce devait être une simple perquisition dans une planque jugée abandonnée. Elle se transforme en fusillade de grande ampleur. Nous sommes au 60 Rue du Dries, à Forest, dans le sud de Bruxelles. Les policiers belges et français essuient les tirs nourris d'une kalachnikov ; trois policiers sont blessés. Les forces spéciales ripostent : ils tuent Mohamed Belkaid, l'un des coordinateurs des attentats du 13 novembre. Mais deux complices s'échappent par les toits. La police belge ne le sait pas encore, mais elle vient de rater l'homme le plus recherché d'Europe : Salah Abdeslam, jugé ce lundi 5 février pour cette fusillade.

Les seules images de sa cavale

Tout commence quatre mois plus tôt, le 13 novembre 2015. À Paris, trois commandos viennent d'ensanglanter la capitale. Salah Abdeslam, l'un des terroristes, prend la route vers 7h du matin avec deux amis venus le chercher. Ils passeront par une station service à la frontière belge. Ce sont les seules images de sa cavale. Le jour de son arrestation, il prend une balle dans une jambe et est appréhendé après quatre mois et quatre jours de cavale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Croquis d\'audience du procès de Salah Abdeslam, le 5 février 2018 à Bruxelles (Belgique). 
Croquis d'audience du procès de Salah Abdeslam, le 5 février 2018 à Bruxelles (Belgique).  (BENOIT PEYRUCQ / AFP)