Attentats du 13 novembre : vers un procès historique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Attentat du 13 novembre : vers un procès historique
FRANCE 2
Article rédigé par
E.Pelletier, F.Daireaux, P.Touileb, J.Cohen-Olivieri - France 2
France Télévisions

Le 8 septembre prochain s'ouvrira un procès historique : celui des attentats du 13 novembre 20015. 131 morts et des centaines de blessés et des familles fracturées. Des salles d'audience ont été bâties de toutes pièces pour ces procès hors-normes.

Au cœur de l'ancien palais de justice de Paris, une salle d'audience a vu le jour en un an et demi. Elle va accueillir un procès hors-normes, celui des attentats du 13 novembre 2015. 45 mètres de long, 15 mètres de large, de quoi accueillir simultanément 500 personnes. 330 avocats vont s'y relayer. "Ici, sur les bancs de parties civiles, 1 800 victimes vont s'assoir au cours des 8 mois d'audience (...) ce procès va s'ouvrir dans une ambiance tendue, la menace terroriste est encore présente et un cadre de l'antiterrorisme nous a confié que tout ce qui se dirait ici aurait un effet démultiplié à l'extérieur", explique le journaliste Éric Pelletier.

Un futur procès enregistré

"On sait que les accusés seront invisibles aux yeux du public jusqu'à ce qu'ils pénètrent dans le box." Une dizaine d'hommes y prendront place, mais tous les regards se tourneront vers l'un d'eux, au cœur du dossier : Salah Abdeslam. Le seul terroriste présumé à avoir échappé à la mort, dont le gilet explosif n'a pas fonctionné. Jusqu'ici, il a toujours refusé de collaborer avec la justice. Le procès sera capté, enregistré, et versé aux archives de la justice. Les victimes pourront suivre à distance tout ce qui y est dit via une webradio.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Procès de Salah Abdeslam

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.