Cet article date de plus de six ans.

Arrestation de Salah Abdeslam : les familles des victimes veulent des réponses

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Arrestation de Salah Abdeslam : les familles des victimes veulent des réponses
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Son arrestation signifie qu'un procès devant une cour d'assises aura lieu en France. Une équipe de France 3 a recueilli les réactions de certaines familles et de rescapés des attentats du 13 novembre.

Bilal Mokono est encore meurtri et traumatisé par les attentats du 13 novembre. Les deux kamikazes du Stade de France se sont fait exploser devant lui. L'arrestation de Salah Abdeslam, qui les aurait déposés en voiture, est pour lui un vrai soulagement. "Je n'aime pas le terme victoire, mais c'est un combat que l'on mène. Salah Abdeslam va répondre de ces faits", réagit Bilal Mokono.

L'espoir d'un procès public

Patricia Correia a perdu sa fille. Elle attendait l'arrestation de Salah Abdeslam pour qu'il y ait un procès public. "Il va être jugé, transféré en France dès que possible, on va pouvoir l'interroger. J'ai quand même une crainte : pourvu qu'il ne mette pas fin à ses jours, car sous la pression des médias et de la justice, peut-être qu'il ne va pas supporter tout ça", commente-t-elle. Les proches des victimes veulent désormais qu'Abdeslam explique le pourquoi de l'horreur, les motivations des tueurs et les noms des commanditaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.