Attaque de Londres : comment s'est déroulée la matinée des élèves du lycée de Concarneau ?

En direct devant le lycée Saint-Joseph de Concarneau (Finistère), Michaël Guiheux fait le point sur la matinée des élèves au lendemain de l'attaque de Londres (Royaume-Uni).

FRANCE 3

Les élèves du lycée Saint-Joseph de Concarneau (Finistère) ont repris le chemin de l'école ce jeudi matin. Au lendemain de l'attaque de Londres qui a fait trois blessés parmi les leurs, "tous les élèves, au moment de rentrer en classe, avaient en tête les événements d'hier. Beaucoup étaient inquiets pour leurs camarades. Le lycée avait décidé de maintenir les cours, mais c'était évidemment une matinée spéciale", explique Michaël Guiheux, devant l'établissement scolaire.

Essayer de libérer la parole

"Ça a commencé par un mot du directeur qui a tenu a rassurer les élèves en leur confirmant ou en leur apprenant que le pronostic vital des trois lycéens blessés n'était pas engagé", poursuit le journaliste de France 3, qui ajoute : "Ensuite, ils sont allés en cours, mais là aussi, ce n'était pas les cours habituels. Les professeurs, parfois assistés de psychologues, ont décidé d'échanger autour du terrorisme, d’échanger autour de ce que chacun avait ressenti pour essayer de libérer la parole." Tout le monde attend désormais le retour des lycéens.

Le JT
Les autres sujets du JT
Westminster,au bord de la Tamise, à Londres (Grande-Bretagne).
Westminster,au bord de la Tamise, à Londres (Grande-Bretagne). (THOMAS PADILLA / MAXPPP)