VIDEO. Attentat de Nice : Manuel Valls hué sur la promenade des Anglais avant et après la minute de silence

Le chef du gouvernement se trouvait, lundi, sur les lieux où 84 personnes ont perdu la vie le 14 juillet.

Voir la vidéo
FRANCE TELEVISOINS
avatar
franceinfo avec ReutersFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le Premier ministre, Manuel Valls, a été hué à son arrivée et à son départ de la promenade des Anglais à Nice (Alpes-Maritimes), où une minute de silence a été observée, lundi 18 juillet, en hommage aux victimes de l'attentat perpétré quatre jours plus tôt.

La première réaction de colère lors de l'arrivée du Premier ministre a été suivie par des applaudissements de la foule massée devant le théâtre de Verdure à l'adresse des pompiers et des secouristes.

"Démission", "assassin"

Puis, lors du départ de Manuel Valls et de la ministre de la Santé, Marisol Touraine, les sifflets ont redoublé, ponctués de cris "démission" ou "assassin". Il y avait également des pancartes dans la foule visant le chef de l'Etat et sur lesquelles on pouvait lire : "Hollande démission"

Dans l'après-midi, le Premier ministre a jugé les sifflets et les insultes "indignes" d'une cérémonie de recueillement. "C'est l'attitude peu spontanée d'une minorité, l'immense majorité de la foule était là pour se recueillir", a affirmé le Manuel Valls dans une déclaration à Nice-Matin. "La colère des Français, la peur, le désespoir, c'est à moi, c'est à nous de les prendre sur nos épaules", a-t-il ajouté.

La foule rassemblée à Nice (Alpes-Maritimes), lundi 18 juillet 2016, à l\'occasion de l\'hommage rendu aux victimes de l\'attentat survenu quatre jours plus tôt.
La foule rassemblée à Nice (Alpes-Maritimes), lundi 18 juillet 2016, à l'occasion de l'hommage rendu aux victimes de l'attentat survenu quatre jours plus tôt. (PASCAL ROSSIGNOL / REUTERSLUNDI)