TEMOIGNAGE FRANCE 2. "J'étais prêt à mourir", raconte le conducteur du scooter qui a tenté d'arrêter le camion meurtrier à Nice

France 2 a rencontré Franck, qui est intervenu en scooter, le soir du 14 juillet, alors que le poids lourd était en pleine course.

Parmi les héros de l'attentat de Nice, il y a Franck. Cet homme de 49 ans était en scooter, le soir du 14 juillet. Il a tenté d'arrêter Mohamed Lahouaiej Bouhlel, qui conduisait le camion meurtrier sur la promenade Anglais, tuant 84 personnes. "Je comprends très vite que c'est un carnage", raconte-t-il à France 2. "Il est moitié sur le trottoir, moitié sur la route", poursuit-il.

>> Retrouvez dans notre direct les dernières informations sur l'attentat de Nice

Franck parvient à s'accrocher à la portière du camion, dont la vitre est ouverte. "Je frappe sa tête, son corps... Je veux le sortir de la cabine, je suis face à face avec lui", se souvient-il. Avant de poursuivre : "Il a une arme à la main, il essaie de tirer. Ca ne marche pas, son regard est froid." Et de conclure : "De toute façon j'étais prêt à mourir."

Le JT
Les autres sujets du JT
Franck, 49 ans, a tenté d\'arrêter le camion meurtrier de Nice alors qu\'il était en scooter.
Franck, 49 ans, a tenté d'arrêter le camion meurtrier de Nice alors qu'il était en scooter. (FRANCE 2)